Voyage au Langtang: printemps 2018

Du 15 avril au 15 mai 2018, plusieurs membres de l’Arche de DOLANJI sont allés au Népal.

Plusieurs destinations différentes étaient au programme dont La découverte du Langtang afin de permettre la rencontre des familles d’enfants
parrainés par l’Arche de Dolanji et des parrains présents.

Le Voyage au Langtang

La région du Langtang est située au nord de Katmandou. En 1976, le Langtang est devenu le premier parc national du Népal situé dans l’Himalaya. Au Nord, cette région jouxte le Tibet chinois. Les habitants du Langtang sont de culture tibétaine.
Cette région a été particulièrement frappée lors du tremblement de terre d’avril 2015: beaucoup de maisons, d’écoles, de temples ont été détruits.
La plupart des enfants de la Conscience Primary School (CPS) sont originaires de cette région. Cette école est située à Nayapati, dans la vallée de Katmandou. Actuellement 16 enfants y sont parrainés par l’intermédiaire de l’Arche de Dolanji. (12 à la CPS et 4 à la Namgyal School, école qu’ils intègrent dès la sixième).


Notre groupe était composé de trois membres du conseil d’administration (Monique et Pierre Chantrel et Martine Buissier) et 4 marraines ( Isabelle, Roselyne, Christine et Marie-lys ).
Dès le lendemain de notre arrivée, nous nous sommes rendus à la CPS afin que les marraines rencontrent leurs filleuls. Nous étions le mardi 17 Avril, un jour particulier pour les enfants, le jour de rentrée des classes après des vacances passées dans leurs familles.

Ils avaient besoin de reprendre leurs habitudes de vie à l’école tout en découvrant leur nouvelle classe. (Au Népal l’année civile commence en avril, ainsi que l’année scolaire).

Dans la cour, tous les enfants de l’école nous attendaient, ils nous ont accueillis en chantant et en nous remettant des Katas (Echarpes de bienvenue traditionnelles).

Dans l’après midi, nous avons distribué les peluches que nous avions apportées et une partie des jeux collectés dans des écoles françaises.

Voici le témoignage de Marie_Lys :
« Les enfants, un peu intimidés au départ, ont vite retrouvé leur naturel et leur gaîté. Les  filles nous ont fait une démonstration de danse, les garçons ont joué au frisbee. Bref c’était l’ambiance joyeuse de toute cour de récréation, sauf qu’il y avait parmi ces enfants, ceux dont nous venions de faire la connaissance et que nous sponsoriserons jusqu’à ce qu’ils atteignent le bac, et c’était bien émouvant. »
Pas de temps à perdre pour le petit groupe. Le mercredi 18 avril, nous prenons le bus pour leLangtang. Notre bus doit nous amener à la petite ville de Shyabrubesi, située à moins de 150 kilomètres de Katmandou mais il nous faudra 11 h pour y arriver, ce qui donne une idée de l’état des routes népalaises !
Christine témoigne : «je me souviendrait toujours de ce bus local bondé avec autant de voyageurs debout qu’assis ! Nous passions au bord de ravins très sereinement avec un conducteur très calme devant un volant aussi grand que lui !!
Un grand moment pour commencer notre trek ». 
Arrivés à Shyabrubesi, nous avons sorti nos bâtons de marche et commencé un périple de 7 jours de village en village à la rencontre des familles des enfants parrainés. Passang, le responsable de l’école nous accompagnait et organisait
les rencontres.

Je laisse la parole aux marraines qui  nous accompagnaient pour qu’elles vous donnent leurs impressions sur ces moments de rencontres et ces soirées
inoubliables passées ensemble, parents et marraines réunies atour d’un même projet, l’avenir des enfants.
Marie-Lys : « Rencontrer les parents de ces enfants, notre objectif était clairement là. Mais il fallait le mériter, monter par des chemins caillouteux et moi qui pensait que ce serait une promenade de plaisir, j’ai vite changé d’idée. Cependant ces chemins ont été aussi l’occasion de faire plus amples connaissances entre nous tous, Monique, Pierre, Martine, Isabelle, Roselyne, Christine, notre guide Dilip, Passang le directeur de l’école et moi-même.
Nous sommes vite devenus un groupe très soudé. Et les nombreuses pauses pour récupérer notre souffle nous ont permis d’admirer un paysage de montagne grandiose. 

Gatlang, Thangbuchet, Tatopani, Gonggang,Nagtali, Thuman, à chaque étape , lesvillageois nous accueillaient avec une telle gentillesse et générosité que notre fatigue s’envolait aussi vite. La barrière de la langue n’a jamais été un obstacle à des fous-rires partagés, surtout le soir où nous nous retrouvions tous pour chanter en Tibétain et en français, pour danser les danses de nos régions et pour goûter à leur plat qu’ils avaient la gentillesse de ne pas trop agrémenter de piment pour préserver nos palais d’européens.
Le matin nous nous retrouvions tous et la cérémonie d’adieu commençait. Le lama du village à l’aide d’une brindille trempée dans du coca, faisait des prières, puis nous versait dans nos mains jointes un peu de ce coca dont nous buvions une gorgée avant de le disperser. Alors on nous passait autour du cou, une Kata de couleur à chaque fois différente.


Isabelle : « Et lorsque après cette jolie cérémonie nous repartions voir un autre village, c’est souvent la larme à l’oeil que nous entonnions « Ce n’est qu’un au revoir mes frères ».
Notre action de parrainage a ainsi réellement pris tout son sens en allant au contact de tous ces enfants et de leurs familles. Nous avons partagé ensemble des moments inoubliables qui ont permis de créer des liens forts, signes d’une belle histoire qui ne fait que commencer »
Roselyne : « Ces écrits reflètent parfaitement ce que j’ai vécu avec vous dans cette aventure extraordinaire ; je partage l’intégralité des sentiments exprimés qui nous ont animés et nourris. Je garde aussi le souvenir des cultures de céréales en terrasses et des paysages de rhodos en fleurs. »


C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons quitté le Langtang, souvenirs de moments forts partagés avec les familles, de grandes soirées festives, de découverte
d’une culture si différente de la notre. Nous étions aussi très satisfaits de voir qu’enfin, après 3 ans, les villages étaient en pleine reconstruction. : maisons, écoles, nouvelles pistes, centrales hydroélectriques….De quoi donner l’espoir aux habitants de cette région.


A notre retour à Katmandou, nous avons passé une nouvelle journée à la CPS: chants, danses avec les enfants ravis de partager ces moments avec nous, distribution des vêtements apportés de France , partage d’une grande salade de fruits toujours appréciée des enfants qui ont peu l’occasion de manger des fruits.
                                                                                                    Monique Chantrel

 

 

Namasté ! Tashidelek ! Hello !

To all our English speaking friends.

From April 15 to may 15 2018,some members of “arche de dolanji” foundation went to Nepal: Monique and Perrot Chantrel, Martine Buissier,Annie Cochet along with 4 sponsors Isabelle, Roselyne, Christine and Marie-Lys  (that we call “godmothers” in French)

Conscience Primary School

We visited the Nayapati school managed by Passang Dhondup Lama as soon as we arrived

Marie-Lys writes about the visit:

“at first, the children were shy with us but very quickly they became joyful and smiling. The girls danced for us, the boys played  Frisbee, It was just like any other school playground. The difference is that we help some children having an education until grade 12. We were moved to meet them “.

On the day after ,we went to Shyabrubesi by bus the walked to Gatlang,Thangbuchet,Tatopani,Gonggang ,Nagtali and Thuman. We met the CPS children’s parents almost every evening ;they came to meet us and we were happy to know them. We enjoyed listening to Tibetan songs ,dancing with them and also singing in French for them . We mostly appreciated the Tibetan ceremonies in the morning , before leaving them and we were very much honoured at receiving colourful katas.

Meeting the CPS children’s parents was meaningful for us all. The trek was well organized by our French speaking guide and most of all by Passsang .Thank you !

We left the Langtang area with our hearts full of good memories and emotions.

We also were happy to see that all villages were in the process of being repaired  and rebuilt with new houses, new schools, new tracks and paths as well as hydro electrical companies.

We are hoping for better conditions of life for the Nepalese people.

When we came back to Kathmandu, we went to CPS school again ,we distributed clothes from France ,toys, games and we offered everyone a large fruit salad that the children loved .

Courses pour le Népal à Bellême (Orne), le 22 mai 2018

 Organisées par les professeurs , les encadrants du collège de Bellême,

les enseignants des écoles maternelles et primaires du secteur, les

courses pour le Népal au profit des associations « L’Arche de Dolanji et

« Du Bessin au Népal » se sont déroulées le mardi 22 mai 2018 et ont

regroupé les élèves qui s’étaient engagés à courir pour soutenir les

actions entreprises au profit de la scolarisation des enfants Népalais 

et de l’aide au déplacement d’un village du Haut Mustang, DHYE ,

victime du réchauffement climatique!

Les associations « Arche de DOLANJI » et « Du Bessin au Népal »remercient les adultes et les enfants pour leur présence et leur engagement dans les action auprès des enfants scolarisés au Népal et des habitants de DHYE.

 

Danses pour le Népal 

par les élèves du collège de Bellême

 

 

 

Les drapeaux confectionnés par les enfants et les adolescents, en référence aux drapeaux de prière tibétains…

 

Les courses des collégiens débutent…

Pour chaque tour accompli, chaque élève a recueilli, au préalable auprès de ses amis ou des membres de sa famille, une promesse de don au montant défini!

Les jeunes coureurs se transforment en supporters des copains et copines encore en course !!!

 

Les écoles maternelles et primaires se joignent à la manifestation…

 

Des catas sont remises  par l’Arche de DOLANJI et « Du Bessin au Népal » aux représentants des établissements.

Le 25 juin une somme importante,  résultant des bénéfices des courses courues par les élèves des écoles maternelles et primaires  et les collégiens était remise à chacune des associations qui remerciaient chaque organisateur et chaque participant de leur générosité et de leur formidable engagement !

Festival « Kikloche » CHAMPFLEUR 1er juillet 2018

Le dimanche 1er Juillet, le village de Champfleur accueillait le festival « Kikloche »,  (festival de théâtre qui se déroule chaque année en haute Sarthe).

 

L’Arche de Dolanji tenait un stand dans la partie réservée aux associations et artisans locaux .

Le marché des continents de CHAMBERY, les 15 et 16 juin 2018

Les 15 et 16 juin 2018 a eu lieu le « marché des continents  » au parc du Verney de Chambéry.

Ce marché a lieu tous les 2 ans et rassemble plus de 100 associations humanitaires et solidaires de Chambéry.
Après 2 semaines de froid et de pluie , le beau temps est revenu pour cet évènement et l’affluence a été grande.
L’Arche de Dolanji fait partie du « Pôle Népal » au sein de « Savoie solidaire » et nous avons vendu beaucoup d’artisanat népalais ,rencontré de nombreuses personnes intéressées par les engagements des 10 associations présentes sur le stand,toutes ayant un projet d’aide au Népal.
Artisanat varié et coloré ,soupe népalaise et boissons ont attiré de nombreuses personnes !
Le prochain rendez-vous est pris pour juin 2020!

Voyage à Dhorpatan, printemps 2018

Du 15 avril au 15 mai 2018, plusieurs membres de l’Arche de DOLANJI sont allés au Népal.

Plusieurs destinations différentes étaient au programme dont la visite à Dhorpatan afin de rencontrer l’équipe des enseignants, d’effectuer la distribution des uniformes et des bottes et de faire le, point sur les besoins de l’école.

Lors de ce déplacement nous avons eu la chance de bénéficier d’une très bonne météo.

Le Voyage à Dhorpatan:

Nous étions quatre membres du conseil d’administration à faire le voyage : Monique et Pierre Chantrel, Martine Buissier et Annie Cochet , nouvelle venue au Conseil d’Administration qui venait au Népal pour la première fois. Takla, notre guide habituel nous accompagnait.
A Pokhara nous nous sommes arrêtés au camp tibétain de Tashi Palkiel. En effet, depuis le printemps 2017 l’argent destiné à Dhorpatan n’est plus géré par le camp tibétain de Tashiling mais par celui de Tashi Palkiel. C’était pour nous l’occasion de faire connaissance avec le responsable du camp : Karma Sopa et le comptable, Tashi qui nous ont accueillis très chaleureusement.
Après quelques péripéties de voyage dus à la panne de notre jeep, nous sommes arrivés très tardivement, de nuit, à Dhorpatan.

Dès le lendemain matin, nous nous sommes rendus à l’école.

Quelle surprise! Une partie des bâtiments étaient démolis, de nouveaux étaient en cours de construction et les moins abimés avaient été réparés et améliorés :                peintures murales, moquette, nouveau mobilier.

Enfin les enfants de Dhorpatan allaient bientôt pouvoir disposer de bâtiments corrects pour travailler. En attendant que suffisamment de classes soient disponibles, une partie des cours se fait toujours à l’extérieur, dans la cour.
Le grand élan de reconstruction que nous avions remarqué un peu partout est donc arrivé jusqu’à Dhorpatan.
Nous avons été surpris d’apprendre que l’effectif de l’école avait diminué d’une centaine d’enfants cette année. En effet, de nouvelles écoles ont été construites dans les villages voisins permettant aux enfants d’être scolarisés plus près de leur domicile (L’attrait pour l’école évangéliste avec internat située à Dhorpatan explique aussi en partie cette diminution des effectifs.) .

En Mai 2018, presque 350 enfants étaient inscrits à l’école.
Une autre petite école située à 30 minutes de marche de l’école principale a commencé à fonctionner. Elle accueille une vingtaine d’enfants scolarisés en grande section, CP, CE1, afin de leur permettre d’avoir une école près de leur domicile. Faute de local adapté, la classe a lieu provisoirement dans une ancienne étable mais un nouveau bâtiment est en construction..
Notre séjour à Dhorpatan se fait en l’absence du directeur d’école parti chercher les livres pour la nouvelles année scolaire. Les quatre enseignants salariés par l’Arche de Dolanji organisent notre accueil. Nous faisons connaissance avec Sherab, le nouveau professeur d’anglais qui s’est très bien intégré dans l’équipe enseignante.

Avec eux, nous organisons la distribution des uniformes et des bottes. Il nous faudra une journée complète. Cette distribution est un grand moment pour les enfants et leurs parents. Presque tous les parents des plus jeunes enfants étaient présents et les plus grands se sont empressés de retourner chez eux pour montrer leur nouvelle tenue à leurs parents.
Après la distribution des uniformes, nous effectuons la distribution des crayons collectés dans des écoles proches d’Alençon. Elle nous a permis de remettre des crayons de couleur à chaque enfant des petites classes et deux crayons à tous les autres.
Cette opération pourra être renouvelée car il y a peu de matériel dans les trousses des petits écoliers de Dhorpatan.

Les quatre jours passés à Dhorpatan nous ont permis de développer les liens avec l’équipe enseignante, de mieux connaître les conditions de vie dans ce village qui malgré l’amélioration de la piste reste toujours bien isolé.

La population y est particulièrement pauvre, tributaire des récoltes de pommes de terre. Si la récolte est mauvaise, au printemps, beaucoup d’enfants ne peuvent plus apporter à l’école quelques pommes de terre pour se restaurer le midi. Ils se contentent d’un repas le matin et d’un autre le soir. C’était le cas lors de notre visite.
A notre retour, nous avons fait halte à la ville la plus proche, Burtibang, petite ville en plein développement.
Nous avions rendez vous avec Sir Prakash Ojha représentant le responsable de l’éducation du district. Il était accompagné de Sir Chak Bahadur le directeur de l’école de Dhorpatan et de Sir Deepack Thapa, élu local de la nouvelle municipalité de Dhorpatan.

Nous avons eu un échange très fructueux en faisant le constat que la dynamique impulsée par nos actions, celles du gouvernement et celles des élus locaux était bien réelle et doit encore se développer.
Une demande a été faite auprès des élus locaux afin que la nouvelle petite école près de Dhorpatan (Chhentung) obtienne un agrément, que le nombre d’enseignants soit augmenté à l’école de Dhorpatan, que l’école soit équipée d’ordinateurs et que des actions soient menées auprès des parents concernant les soins, l’hygiène et la nourriture.

Nous verrons quelle suite sera donnée à ces demandes mais le pays semble mettre une priorité sur le développement de l’éducation ce qui permet d’être optimiste.

Pour Annie, cette visite était une découverte totale. Voici en conclusion, les impressions qu’elle a eues de cette visite :
« Découvrir Dorpathan est une nouvelle et belle histoire qui commence… Aussi je vais me limiter à la rencontre avec l’école: les enfants avec leur sourire, leur vivacité, le partage avec eux sur le chemin de l’école, les parents accompagnant leurs petits pour l’essayage des joggings: les échanges de regards et leur entraide, beaucoup d attention de part et d‘autre…. l’accueil des enseignants avec leur écoute…
J’ai découvert aussi toute la logistique que les membres de l’association ont du mettre en place avec de nombreuses années de suivi et de régularité… pour en être là aujourd’hui et la suite del’évolution.
De vue plus large j’ai saisi un peu comment on peut être différent après avoir
partagé avec l’entourage de beaux moments. Je reste prête à y retourner pour poursuivre mon initiation népalaise….


En fond de tableau, je garde les étendues de prairies, de champs de pommes de terre, les montagnes les cours d eau, l’ accueil de nos hôtes, la jeep en panne et le rapatriement en tracteur , le ciel étoilé, la confection des momos… A Katmandou, le stupa…les achats d’artisanat … »

Au fil de nos visites, de véritables liens se tissent aussi bien avec les enfants qu’avec les familles et les enseignants qui restent les piliers de l’école. « L’Arche de Dolanji» est connue et reconnue dans cette vallée perdue. Il est vrai que nous y sommes présentsdepuis plus d’une dizaine d’années et les changements positifs constatés à chaque visite ne font que nous encourager à continuer de permettre à tous ces enfants d’avoir accès à l’école et d’y trouver des conditions d’accueil qui s’améliorent d’années en années.

                                                                                                  Monique Chantrel

 

 

Namasté ! Tashidelek ! Hello !

To all our English speaking friends.

 

From April 15 to may 15 2018,some members of “arche de dolanji” foundation went to Nepal: Monique and Pierrot Chantrel, Martine Buissier, Annie Cochet along with 4 sponsors Isabelle, Roselyne, Christine and Marie-Lys (that we call “godmothers” in French)

 DHORPATAN

Monique, Pierrot, Martine and Annie visited Dhorpatan school after the departure for France of the sponsors.

We were happily surprised at discovering the works in progress ,new classes with colourful paintings, carpets on the floor and new tables. There are less  children this year, about 350 ;new schools have been built in neighbouring villages and some children go to the Christian boarding school of the village.

We found out a small school of about 20 children, located about 30 minutes from the main Dhorpatan school. It is too far away for the younger ones to walk to the main school and a new building is being built and will be better for the young ones.

We did not meet the head master who was away getting books for the new school year and we were welcomed by the 4 teachers that “arche de dolanji” employs.We met the new English teacher Sherab ,who is doing well in the teaching team.

During our stay, we distributed the uniforms and the boots bought by Takla, to all children as well as pens, pencils that had been given to us by some local French schools.

We stayed in Dhorpatan for 4 days then on our way back, we stopped at Burtibang where we met Sir Prakash Ojah who is responsible for the education of the district. He met us with Sir Chak Bahadur (Dhorpatan’s headmaster)and Sir Deepak Thapa (the representative elected in the new Dhorpatan township).

We had a fruitful conversation together, enhancing how dynamic our actions were, how the relationship between the government ,the elected local people and “arche de dolanji” foundation were and have to be continued in the future.

We made a list of actions to be held in the near future such as an agreement for the small Chhentung Dhorpatan school ;we asked for an increased number of teachers ,some computers and local actions with the parents concerning care ,hygiene and food in Dhorpatan main school.

We are working hard in France to get some money to help Dhorpatan school .

 

During our different visits, we have been able to build good connections with the children ,the parents and the teachers. Our foundation is well-known is this far away valley. We have been coming and helping Dhorpatan school for about 10 years and are happy to see some positive changes . We do hope that it will continue.

Let’s hope for a better change in the future concerning education for all Nepalese children .

Annie,a new member of the foundation came to Nepal for the first time and discovered Dhorpatan.

She writes:”Discovering Dhorpatan is a new and beautiful story that is only beginning….meeting the children ,their smiles, their dynamism,sharing with them along the path to the school,the parents with the younger ones when we gave the uniforms,help with one another,the teachers and the way they deal with the children ,so nice and respectful… I also discovered the work that the arche de dolanji members have been doing year after year… I am ready to go back to Nepal and to Dhorpatan!”

 

 

La lettre de DOLANJI Décembre 2017

La lettre de DOLANJI

décembre 2017

 

TASHI DELEK[1] ! NAMASTE !

Le Népal est actuellement en pleine période électorale. Après les élections locales du printemps dernier, les népalais viennent de participer aux premières élections législatives depuis 1999  et aux premières élections régionales de son histoire. Ce petit pays devrait bientôt être dirigé par un gouvernement fédéral. On ne peut que souhaiter que cette transformation apporte la fin de l’instabilité politique que ce pays connaît depuis une dizaine d’années et la possibilité de développer son économie.

En France, c’est surtout la préparation des fêtes de fin d’année qui domine. Comme chaque année, nous vous apportons les dernières nouvelles de nos actions au Népal.

 

L’école de Dhorpatan.

Le nouveau professeur d’anglais est en place depuis le mois d’août. Sa venue répond à un véritable besoin car l’école de Dhorpatan manquait d’enseignant compétant dans cette matière.

Les quatre enseignants que nous salarions viennent de recevoir des vestes chaudes pour l’hiver. Ne pas oublier que Dhorpatan se trouve à 3000m d’altitude, qu’il n’y a pas de chauffage et que beaucoup de cours ont lieu en plein air !

Les vacances d’hiver ne commenceront que le 25 décembre et se termineront mi février.

L’équipe enseignante semble toujours aussi dynamique.

Voici la photo de l’équipe qui a gagné le tournoi de compétition de Kabbadi : jeu d’équipe d’origine indienne qui est un mélange de rugby et de lutte.

 

La Conscience Primary school

Nous recevons régulièrement des nouvelles de l’école et les quatorze parrains ont reçu récemment un courrier individuel de leur filleul.

Ugyen, médecin tibétain que nous prenons en charge depuis le mois de mai, vient deux fois par semaine à l’école.

Une association allemande qui soutient cette école vient d’acheter des uniformes pour tous les enfants et de nouveaux draps pour recouvrir les matelas.

 

Voici également une photo des 14 enfants qui ont fait leur entrée en sixième en Avril 2017 à la Namgyan School.

 

L’école de Kagkot 

Cette école située dans une région très isolée du Dolpo fonctionne de mieux en mieux. Elle a accueilli cette année 65 enfants dont une douzaine hébergés dans le petit internat construit il y a quelques années. L’Arche de Dolanji a financé le salaire du cuisinier.

Les habitants du village sont très motivés pour faire fonctionner leur école pourtant l’année 2017 a été difficile car ils ont du faire face à la tempête qui a emporté le toit de l’école et de l’internat et à la mousson qui a emporté le pont du village.

 

Photos prises lors de la distribution des prix

 

Les étudiants de Sarnath     

L’association ne soutient plus qu’une seule étudiante qui aura terminé son cursus au printemps prochain.

 

Manifestations en France

La fin de l’année est propice aux manifestations. Après le concert qui vient de se dérouler à Bayeux,

l’association participera au marché de noël solidaire le 10 Décembre à Alençon. Les 15 et 16 Décembre, à Champfleur (72) une troupe de théâtre présentera sa nouvelle pièce au bénéfice de l’association.

Comme tous les ans, l’association met en vente des calendriers avec des photos prises lors des voyages au Népal. Contactez moi si vous en voulez un. (prix de vente 12 €, 15 € avec les frais de port)

 

Prochain voyage 

il est prévu du 15 avril au 15 mai.

Pendant la première partie du voyage, nous nous rendrons au Langtang avec des adhérentes qui parrainent des enfants de la conscience Primary school car c’est la région d’où sont originaires ces enfants. Ensuite nous irons à Dhorpatan où nous amènerons toutes les fournitures scolaires et les uniformes pour les écoliers.

 

N’oubliez pas de consulter notre site. Il est régulièrement mis à jour par notre secrétaire, Michel Jourdan.

Bonnes fêtes de fin d’année !

La Présidente:

Monique CHANTREL(monique.chantrel@wanadoo.fr)

 

Au cas où vous ne l’auriez pas déjà fait cette année, il est encore temps d’effectuer un don à l’Arche de Dolanji : conformément à la loi, tous les versements effectués avant le 31 décembre 2017 sont déductibles des impôts à hauteur de 66%, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Vous recevrez en temps voulu une attestation correspondant aux sommes que vous avez versées. Un minimum de 25€ est requis pour devenir adhérent.

 

[1]    Salut ! En tibétain, équivalent du Namasté ! népalais

Théâtre pour DOLANJI à Champfleur

C’est avec plaisir nous vous invitons à venir aux séances théâtrales qui seront données à Champfleur les vendredi 15 décembre à 20h30 et samedi 16 décembre à 15 h afin de soutenir les actions de l’Arche de Dolanji.
La troupe: » Les petits oiseaux » viendra nous faire rire avec son nouveau spectacle: PALACE, où il se passe toujours quelque chose de surréaliste et d’inattendu.
Prix d’entrée: 6€.
Un petit stand de vente d’artisanat népalais sera proposé.

 

Concert de chorales au profit de l’Arche de Dolanji

Le concert des chorales MELI MELO de Tilly sur Seulles et POLY SONS de Marigny s’est déroulé samedi 25 novembre 2017 en l’église Saint Patrice de BAYEUX.

Cette manifestation était organisée par notre association en partenariat avec une association amie: « Du Bessin au Népal »!

L’église accueillait environ 200 spectateurs auxquels s’ajoutaient une centaine de choristes.

 

Monique CHANTREL , présidente de « L’Arche de DOLANJI » et Olivier LEPETIT, président du « Bessin au Népal », présentent chacun les objectifs et les réalisations de leurs associations respectives:

 

La chorale Méli Mélo dirigée par Florent CYPRIEN

 

La chorale POLY SONS dirigée par Frank JOURDAN

 

Les stands des deux associations permettant la présentation de leurs actions et proposant l’achat d’objets d’artisanat du Népal.

La vente d’objets et le chapeau passé dans le public reflétait la générosité des spectateurs. Chaque association recevait chacune la moitié des bénéfices.

L’Arche de DOLANJI et Du Bessin au Népal remercient chaleureusement les chorales et les chefs de choeur ainsi que le public nombreux qui ont fait le succès de cet évènement!

Pour vous, ci-dessous, un court extrait de la chanson de Pierre PERRET: « Mélangez-vous » chanté par les deux choeurs réunis !

 

 

 

Concert de soutien à l’Arche de Dolanji

CONCERT de SOUTIEN à L’ARCHE de DOLANJI

 

En partenariat avec l’Association « Du Bessin au Népal », notre association organise le samedi 25 novembre à 20h30 en l’église Saint Patrice de BAYEUX un concert de soutien destiné à faire connaître les actions mises en place au Népal au service des enfants et des populations vivant  dans les villages de Dhorpatan (Dolpo) et de Dhye (Mustang).

Une vente d’objets d’artisanat aura lieu après le récital des chorales « Méli Mélo » de TILLY SUR SEULLES et « Poly Sons » de MARIGNY.

ADHESION à L’Arche de Dolanji

Si vous souhaitez nous accompagner et devenir actif dans le soutien des enfants du Népal, vous pouvez télécharger le bulletin d’adhésion ci-dessous et nous le retourner à l’adresse de l’Association:

L’Arche de DOLANJI

10 rue de la Libération

72610 CHAMPFLEUR

ou par mail à l’une des adresses suivantes:  archededolanji@yahoo.fr ou monique.chantrel@wanadoo.fr

Page 1 sur 8

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén