Auteur : michel (Page 1 of 5)

« La découverte du pays caché, le Dolpo ». Diaporama d’un voyage à l’automne 2019.

L’association, l’Arche de Dolanji, apporte une aide à la scolarisation d’enfants de villages isolés des montagnes du Népal. Visite de l’école de Kagkot au Dolpo et des villages d’altitude (entre 3200 m et 4300 m).

 

 

 

The association, l’Arche de Dolanji, provides support for the schooling of children from remote villages in the mountains of Nepal. Visit of the Kagkot school in the Dolpo and the villages of altitude (between 3200 m and 4300 m).

 

Kagkot: l’école en janvier !

Pendant la fermeture de l’école de Kagkot durant les 4 mois d’hiver, deux enseignants sont restés au village et proposent du soutien scolaire aux enfants !

Les photos suivantes illustrent l’école en janvier là-bas !

L ‘Arche de Dolanji prend en charge   les salaires des deux enseignants et du cuisinier pendant ces quatre mois.

la lettre de Dolanji 2020

Bonne année 2020

Au nom des membres du bureau de « l’Arche de Dolanji » Je vous présente mes vœux les meilleurs pour que 2020 soit pour vous une belle et heureuse année accompagnée d’une bonne santé.

Sans vous, sans votre fidélité et votre confiance, les différentes aides que nous apportons près des 3 écoles que nous soutenons ne pourraient se réaliser.

Souhaitons à tous les petits écoliers que nous aidons une bonne réussite scolaire. Je profite de ce courrier pour vous donner quelques nouvelles:

Au Népal, c’est actuellement les vacances d’hiver , fin décembre des examens ont eu lieu pour tous les élèves. Les écoliers de la CPS et de la Namgyal sont retournés au Langtang , dans leur village , près de leur famille. La rentrée scolaire aura lieu le 26 Janvier.

A Dhorpatan, les écoliers doivent apprécier aussi les vacances d’hiver qui durent 50 jours.

Les conditions sont difficiles pour travailler dans des classes sans chauffage ni isolation. Grâce aux ordinateurs achetés l’an dernier, ils bénéficient de cours d’informatique à partir de la sixième.

A Kagkot, en raison de la rigueur du climat les vacances d’hiver durent quatre mois. Pour la première fois, les écoliers vont bénéficier de cours de soutien pendant cette période . En effet deux enseignants ont accepté de rester à Kagkot . iIs seront rémunérés par l’Arche de Dolanji .

Encore un grand merci pour nous permettre de mener ces actions.

Amical Namasté.

Monique Chantrel et les membres du bureau.

Trip to DOLPO by Monique, Pierre, Annie, Jean et Michèle. September-October 2019

After a flight from Paris to Delhi and then a delayed transfer to Kathmandu, Sonam, from the Shambala holidays agency greets us at the airport giving everyone, the first khata (scarf) to welcome our stay … He took care of the administrative aspect of our trip: trekking license, insurance ….

The setting was made in Bodnath, at the « Dragon Hotel ».

We quickly ask Takla our ex-pupil of « Dolanji Monastery in India » to get the necessary nepalese rupees for us. Ugyen makes us a quick but friendly visit. Then, Passang, the CPS Directing manager, picks us up to join his school further down the valley, where the kids and the whole team are waiting for us impatiently. We receive a very usual moving welcome made of dances by various groups of happy students, proud to show their talent to these « strangers » from so far away!

We thank Pierre for his initiative, what a surprise, he made the audience laugh with his magic accessory: the nose of a clown. Jean improvised an English rhyme mimicking the approach of the elephant. Then we organize the collective distribution of small school equipment, soft toys, small cars, then gifts given by the families who sponsor children. Photos are taken which will testify of these moments with the godparents. Annie meet her godson, both are deleted and emotional. The visit of the school show us the improvements due to the commitments of various donators: paved the courtyard, general equipment of the classes and we discover the new needs: in the dormitory the roof is leaking and the toilet area is refining

After some formalities, we go back to the airport to reach Nepalganj, a city close to India where we spend a short night. Takla’s local relationships make the passage of overweight bags easier… This flight for the small altiport of Juphal always surprises the regular travelers with the striking Himalayan mountains.

The air is fresh at 2400m hight, the bags are loaded on a « jeep » and we start our long trek by a half-day descent to Dunaï, the first town of Dolpo, Dunaï is in an isolated area where we can reach the school of Kagkot which is our main destination.On the next day, Dechen comes to visit us on the ground where we spent the first night under tents and invites us to her home. She carries her daughter on her back all day. Her husband works at the Bön school where their son is educated, but this « former Dolanji students » lives very modestly. We give her some clothes which are the donation from a generous french sports store.

 

 After meeting our muleteers and the kitchen team, we join the village of Tarakot during the day but then we have to face a strong rain, then end of the monsoon, which makes track slippery .

Once again, we notice the consequences of regular landslides that force up and down large. On the next day, as on the previous visit of Monique 6 years ago, the inhabitants of Kagkot sent us some horses to relieve our old bones. Seen from above, the steep slopes towards the river offer us some frights. Alternating horse and walking, we finally arrive in the Kagkot village (3300m).

We quickly discover the new buildings almost completed and intended to expand the boarding school. As a school teacher, Bishnu became the headmaster of a team of 7 motivated young teachers. The school hosts about forty students. We will spend 2 days discovering the various improvements in the classes (8 levels up to the 4th). Both dormitories are equipped with good beds financed by our fondation and made up locally. The cook that we pay prepares hot meals for the 18 students of the boarding school and the teaching staff. As a result, the school has gained a good reputation all around. We find that most of the beneficiaries of the boarding school are the children of the villagers. They had couragously rebuilt their houses on the plateau near the school, sheltered from the rock falls of the old village. During a general meeting, including Shenang, the District Chief, we talked about the building of the first part of the boarding school and of the accommodate children from remote villages. During another meeting, we talked about the future needs of Kagkot school. We decided, however, to agree an additional 4 months salaries for 2 volunteer teachers.

Thus, the students will be taught during 11months and the education will go on.

In the evening, we also celebrated together the Monique’s 70th birthday the « Arche de Dolanji »president whith a cakes good as our french cake

Our project is to continue our discovery of high villages of this Daulaghiri massif.

Bishnu, the headmaster of Kagkot school, meet us to visit the school equipement. Indeed, schools have been built, but the few appointed teachers do not stay; cold and isolation make them return home while continuing to collect their salaries ! Only decent housing, improved travel opportunities will help this teachers to stay in the village as in Kagkot.

Once again on the way, we walk through the villages of Pimri then Gharen, as described in the report of 28.11.2011, to reach Seri at 4000m hight. The harvest of barley offers magnificent views. Here, a school was built and operated funded by the Karuna Shechen NGO of Mathieu Ricard, the secretary of the Dalai Lama. It welcomes 42 students. Here we are welcome and meeting the teachers is interesting. We attend the children’s meal and then a quality dance performance in this magnificent natural setting.

The village of Teren has been emptied of its rare inhabitants that are busy with crops picking. We need a day of high altitude and sometimes narrow path to reach Mukot from the Barbung River. It is the ultimate step of our stay, the village appears well isolated with 4300m hight, around of snow-covered of Himalayan ranch. An interesting exchange takes place in the house of the village chairman.

      This is again the opportunity to take information on the school situation. This has hardly changed since our last visit. It is therefore useful to mention the existence of the Kagkot boarding school. These homestays are moments of discovery of an austere lifestyle that only electricity is improved by using solar batteries.

In order to go back to Kagkot,it is not possible for us to walk and cross the Barbung , so we ask to go up and walk until the night falls. We go back to Kagkot and find the running water pipe as well as the shelter of a room for our evening meals.

We go back to the boarding school for an evening meal and notice that the children have no seats.

It is expected that one of the new parts will be equipped for this purpose. During a new meeting with teachers around Shenang, we confirm our commitment to cover the salaries of the 4 winter months for the 2 volunteer teachers. A list of needs by priority is submitted to us and discussed.

http://www.himalaya-nepal.com/voyage_au_Nepal_fichiers/le_Dashain.htm

This moment of family gathering is very important especialy when the country celebrates Dashain during 15 days.

A goat is offered to us by Shenang, but we prefer a bag of local apples. To our surprise, we are invited to participate in the ritual related to this festival that brings the children in a respectful silence of the tradition. Music and dance to which everybody participate with joy.

For the last time we go through the new village. Everybody is busy managing the yaks rented by an expedition.

Delightful farewells precede our departure, knowing that it will no doubt be difficult for us to return one day.

Back to Kathmandu with a touch of nostalgia but a new visit awaits for us. The « Namgyal School », located on the outskirts of Kathmandu, welcome children from the 6th class. We have to give the gifts entrusted by sponsors to 5 students. The headmaster receives us in his office and confirms the good results of these students who go along with those of the well-ranked establishment in the valley. The establishment regularly wins prizes during sport competitions

sports. During the visit, we attend the snack room of the pupils boys and girls separated in an impressive calm made of self discipline without prohibiting so much the conversations. We meet groups of students in rooms or dormitories well used to self-management. We leave the college with Passang (the CPS headmaster) who leads us there and gives us a list of needs that we will examine at the next board meeting.

The time to fill empty suitcases with gifts and clothes distributed.

Purchases of local crafts for sale in France will mainly take place in one of the many shops that surround the stupa of Bodnath.

Many invitations come one after the other « ex- Dolanji Monastery students »: at Ugyen and her husband’ home, then at Pema who runs a « guesthouse ». We also drive through the busy city to have the pleasure of meeting Tsewang’family . He works for a major NGO and gives us a glimpse of the top of its terrace of the nightlife of the city. In a revitalizing air, we share a meal with his great friend Takla, his childhood companion, Dolanji Monastery in India. Passang being with us.

During the last evening , we find Michel Houdan, member of the fondation, returning from a mission to Mustang, with the family of his godchild Yangchen.

In the early morning of October 20th, farewell greetings and warm thanks to Takla and Tirtha, the cook, are exchanged at the airport. Passengers departing for Delhi leave Katmandu, sad but happy to have lived so many unique and strong moments, near a people who is improving, a little thanks to our distant but faithful solidarity …

John Laurent

Nouvelles de Dhorpatan et de Kagkot 28 février 2019

Dhorpatan est actuellement très enneigé. L’école fonctionne malgré tout mais seulement un tiers des enfants sont présents. Les conditions semblent être difficiles car les classes ne sont pas chauffées.

Des nouvelles du Dolpo où la neige est tombée en abondance.
A Kagkot, l’école doit reprendre fin mars ou début avril en fonction de la météo. Des chèvres meurent prises par la neige. La vie dans le village doit être bien difficile aussi pour les villageois.

Voici le message de Shenang, responsable du village de Kagkot, reçu il y a quelques jours et  annonçant d’importantes pertes de bétail, yacks et chèvres:

Namaste! It’s been happy time that we finished our Losar( New Year) recently. I am in Kathmandu now. Soon going back to Dolpo, village. We now stay in new village. This year we have very heavy snowfall. Avalanche took more than hundreds of yaks. This year our villagers had difficult times because many cattles and animals lost their lives of heavy snowfall. Snowfall is not same all the time. Sometime more and sometime less but thia year snowfall took place so heavily. This days its very cold out there. This year we are hiring new teacher who could teach Tibetan language. We managed to give salary as per the schools rules and conducts. New teacher is from other village of Dolpo and he can teach all three languages like; Nepali, Tibetan and English.. Your sincerely Shenang.

Traduction :
Namaste! Nous avons terminé de bien  fêter Losar (Nouvel An) . Je suis maintenant à Katmandou. Vais bientôt revenir au village au Dolpo Nous restons maintenant dans le nouveau village. Cette année , nous avons des chutes de neige très importantes. L’avalanche a pris plus de cent yaks. Cette année , nos villageois ont vécu des temps difficiles parce que beaucoup de bétails et des animaux ont perdu la vie à cause des fortes chutes de neige. Ces jours, il fait très froid Les chutes de neige ne sont pas toujours les mêmes , mais elles ont été abondantes cette année.
Cette année , nous recrutons de nouveaux enseignants qui pourraient enseigner la langue tibétaine. Nous avons réussi à donner le salaire selon les règles de l’école mises en pla ce. Nouveau professeur est d’ un autre village du Dolpo et il peut enseigner les trois langues:  Népalais, tibétain et anglais.
Cordialement
Shenang.

 

Theâtre pour DOLANJI à Champfleur 23 et 24 mars 2019

C’est avec plaisir nous vous invitons à assister aux séances théâtrales qui seront données à la salle des fêtes de Champfleur (72), le samedi 23 mars à 20h30 et dimanche 24 mars 2019 à 15 h afin de soutenir les actions de l’Arche de Dolanji.
La troupe: » Les petits oiseaux » nous présentera sa nouvelle pièce:

« Du vents dans les branches de Sassafras » 

 

 

Comédie burlesque,

parodie de western

9 personnages

Durée 1h50, bref entracte

Du vent dans les branches de sassafras a été créée à Bruxelles, au Théâtre de Poche le 17 février 1965 par René De Obaldia.
La pièce a été représentée pour la première fois à Paris au Théâtre Gramont le 29 novembre 1965.

 

Synopsis:

Bienvenue dans la vie d’une famille de colons du Kentucky, les Rockfeller, au début du XIXe siècle.

Le patriarche s’efforce de protéger les siens des attaques des Indiens et de se faire l’arbitre des intrigues entrecroisées entre les membres de sa famille aux caractères bien trempés.

Il y a là le médecin ivrogne, la mère au solide bon sens et adepte des arts divinatoires, la fille rebelle, le fils voyou, la fille de joie au grand coeur, les indiens déjantés et le justicier libérateur.

Une parodie de western avec ses splendeurs et ses misères, au rythme de dialogues colorés, mijotés avec humour, inventivité et dérision, le tout relevée d’une pointe de poésie.

Entrées : adulte:    6 euros

                 groupes : 3 euros

gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

 

la lettre de Dolanji janvier 2019

La lettre de DOLANJI  janvier 2019

Bonjour, Namasté
L’ensemble des membres du conseil d’administration de l’Arche de Dolanji se joignent à moi pour vous présenter
leurs meilleurs voeux pour l’année 2019 : une année comme vous souhaitez qu’elle soit.
Quelques nouvelles rapides de nos actions sur place car exceptionnellement en 2018 nous avons pu faire des
dépenses d’investissement dans les différentes écoles.
– A Dhorpatan, les 10 ordinateurs achetés par l’association ont été livrés cet automne. Les nouveaux bâtiments de
l’école ( financés par le gouvernement) sont toujours en construction et à la rentrée prochaine ( en Avril) deux
enseignants supplémentaires financés également par le gouvernement seront en poste. Nous avons bien sur
continué à prendre en charge les salaires de quatre enseignants et l’achat des fournitures scolaires pour l’école,
des uniformes et des bottes pour tous les enfants.
– A la conscience Primary school, sur les 16 enfants parrainés par des membres de l’association, quatre sont
actuellement à la Namgyal school; (niveau collège). L’Arche de Dolanji vient de financer l’achat d’une nouvelle
photocopieuse et de costumes traditionnels de danse pour les enfants.
– A Kagkot, l’internat a été beaucoup aidé : nous avons renouvelé toute la literie qui en avait bien besoin: matelas,
oreillers, couvertures, draps et tout le matériel de cuisine. Nous avons continué à prendre en charge le salaire du
cuisinier et participé à l’achat des uniformes des enfants et des fournitures scolaires.
Toutes ces actions ont été rendues possibles grâce à vos dons.
Merci de continuer à nous soutenir .
Bien cordialement,

Monique Chantrel
Présidente de l’Arche de Dolanji.

Vidéos du Langtang et de Dhorpatan

VOYAGE au Népal ; printemps 2018

Vidéos de Pierre et Monique CHANTREL

Du 15 avril au 15 mai 2018, plusieurs membres de l’Arche de DOLANJI sont allés au Népal.

Plusieurs destinations différentes étaient au programme dont La découverte du Langtang afin de permettre la rencontre des familles d’enfants
parrainés par l’Arche de Dolanji et des parrains présents.

Le Voyage au Langtang

La région du Langtang est située au nord de Katmandou. En 1976, le Langtang est devenu le premier parc national du Népal situé dans l’Himalaya. Au Nord, cette région jouxte le Tibet chinois. Les habitants du Langtang sont de culture tibétaine.
Cette région a été particulièrement frappée lors du tremblement de terre d’avril 2015: beaucoup de maisons, d’écoles, de temples ont été détruits.
La plupart des enfants de la Conscience Primary School (CPS) sont originaires de cette région. Cette école est située à Nayapati, dans la vallée de Katmandou.

(voir dans le blog l’article du 19 juillet 2018)

Ci-dessous le lien qui vous permettra de visionner la vidéo de ce voyage réalisée par Pierre Chantrel:

https://www.youtube.com/watch?v=hDl4BJsdtxw&t=3s

Le Voyage à Dhorpatan

La visite à Dhorpatan a été réalisée afin de rencontrer l’équipe des enseignants, d’effectuer la distribution des uniformes et des bottes et de faire le, point sur les besoins de l’école. (voir dans le blog l’article du 24 juillet 2018)

Ci-dessous le lien qui vous permettra de visionner la vidéo de ce voyage réalisée par Pierre Chantrel:

https://www.youtube.com/watch?v=f5P4GdYxK58

 

 

Dhorpatan: des fournitures viennent d’arriver !

 

                                      

Dans la petite école située à la sortie de Dhorpatan près de l’école de médecine, des fournitures, financées par « L’Arche de Dolanji » viennent d’arriver. 

 

 

 

Bonne nouvelle, les ordinateurs achetés par « L’Arche de Dolanji »  sont aussi arrivés début octobre à Dhorpatan.
  Ci-dessous, message  envoyé par Tull Bahadur, un des enseignants:
 » I recieve laptops an bill in burtibang and biring by takter. So I have send pictures of laptops and bill.
Our school wants to give many many thanks to you and foundations and donotors.we are very happy and feel proudly. »

Nouvelles de l’école de KAGKOT en 2018

Nouvelles de Kagkot.

Le plateau de Kagkot avec le nouveau village

 

Depuis 2013, aucun membre de l’Arche de Dolanji ne s’est rendu à Kagkot mais nous recevons régulièrement des nouvelles et des photos de l’école.

Elles sont envoyées par le responsable du village , Monsieur Shenag Gurung qui se rend régulièrement à Katmandou tout au long de l’année et le directeur de l’école, Monsieur Bishnu Kadhikari  pendant les périodes de vacances car Kagkot dispose du réseau téléphonique mais pas d’internet.

Photos de 2016

Photos de l’école et des enfants transmises par le directeur.

En 2017, l’école accueillait 65 enfants dont 13 à l’internat.

Elle accueille les élèves jusqu’au niveau 8 ((équivalent à la quatrième) mais pense ouvrir prochainement les niveaux 9 et 10.
Cette école fonctionne de mi mars ou début avril à fin octobre voir mi novembre si la météo le permet. Elle est fermée en Juin car les enfants du Dolpo partent à la cueillette de yarsa khumbu.
En 2017, l’Arche de Dolanji a financé le salaire du cuisinier de l’internat.

 

En  2018,  56 enfants dont une vingtaine à l’internat.

En 2018, le salaire du cuisinier a aussi été pris en charge par « L’Arche de Dolanji » qui a  aussi financé l’achat de nouvelles couvertures pour l’internat, de nouveaux ustensiles pour la cuisine, des fournitures scolaires et les uniformes des enfants.

  L’arrivée du matériel et des fournitures à l’école!

Les housses des couvertures sont fabriquées par un artisan de Kathmandou

Page 1 of 5

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén